Les techniques de saponification à travers le temps.

No Comments

La saponification?

La saponification, ou production des différents savons, est une réaction chimique exothermique. Cela signifie qu’elle produit de la chaleur. Cette réaction est également lente et complète. Complète car la réaction consomme tous les composés chimiques présents. La saponification est le résultat de l’introduction d’esters de glycérol (ou corps gras) dans un milieu dit alcalin ou basique (soude,chaux vive,ammoniaque).

Évolution et description des méthodes de saponification

saponification cendres végétales

Les méthodes de saponification ont peu évolué à travers le temps. Depuis l’Antiquité on utilise le savon sur le territoire occupé par la France actuellement. Ce sont les gaulois qui, d’après Aurélien Vezier dans son Histoire naturelle,l’auraient utilisé pour se teindre les cheveux en roux. Ils employaient un mélange de suif (graisses animales) et de cendres (résidu basique). Ce savon servait de gel colorant. Les ingrédients de l’époque étaient les cendres alcalines ou potassiques (cendres de végétaux) et les graisses animales. Les graisses animales ont été remplacées progressivement par des huiles végétales.

La saponification a ensuite été expliquée en 1823 par le chimiste français Michel-Eugène Chevreul.

Nous vous présentons les deux méthodes principales utilisées.

La saponification à froid

La saponification à froid est le moyen la plus naturel d’obtenir du savon. En effet seul trois ingrédients entrent dans sa fabrication :

  • – Un corps gras
  • – De la soude
  • – De l’eau

C’est l’utilisation de l’huile d’olive en tant que corps gras qui déterminera plus tard l’appellation « savon de marseille ». Celui-ci est en effet composé au minimum de 63% d’acides gras et résiniques et de 28% d’eau.

Dans ce type de saponification, on introduit de la soude dans l’eau pour faire ce que l’on appelle une « lessive ». La soude va dégager de la chaleur en entrant en réaction avec l’eau. La température peu atteindre plus de 80°C. Lorsque la température descend aux alentours des 50°C, on plonge progressivement l’huile d’olive en remuant. Une pâte consistante prend forme. C’est la pâte de savon.

La pâte de savon est alors placée dans des moules, puis refroidie et séchée pendant plusieurs semaines. On parlera alors de « cure », qui est l’équivalent de l’affinage pour un fromage. Pendant cette cure, la réaction de saponification va se terminer lentement, le savon va perdre encore de son eau et durcir.

La saponification à chaud

Elle s’appelle aussi la saponification au chaudron. Le mélange de « lessive » et d’huile d’olive est porté à ébullition. La réaction va être considérablement accélérée, mais comporte beaucoup plus d’étapes :

  • – L’empâtage : Huiles végétales et soude sont mélangées dans en chaudron porté à ébullition. Début de la saponification.
  • – La cuisson : Pendant la cuisson, de la soude est ajoutée en excès pour saponifier les matières grasses n’ayant pas réagi au stade de l’empâtage. Le mélange bout à 120°C plusieurs heures durant.
  • – Le relargage : Lavage de la pâte avec de l’eau salée à deux reprises. L’excès d’eau, la glycérine et les impuretés présentes dans les matières grasses sont éliminées. Des lavages à l’eau douce suivront.
  • – L’épinage : Extraction par décantation du surplus de liquide.
  • – La liquidation : Le mélange est de nouveau porté à ébullition et arrosé d’eau pure. Le maître savonnier « goûte » le savon: il vérifie la consistance et l’homogénéité de la préparation.
  • Repos de la préparation entre 18h et 48h. Le savon est dit « extra-pur ».
  • – La cristallisation : Le savon est pulvérisé dans un atomiseur sous vide. Il perd une partie de son eau, se solidifie en refroidissant.
  • – Le moulage : Le savon est compressé dans des « boudineuses ». Solidifié, il est découpé en cubes ou toutes autres formes, puis marqué.

Comme pour la saponification à froid le savon va faire une « cure », mais beaucoup moins longue, une dizaine de jours environ.

Merci pour la lecture de cet article, vous pouvez nous laisser un commentaire si vous avez une remarque.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>