L’histoire du savon à travers les peuples

No Comments

Une apparition autour de 4000 avant J-C ? Lorsque l’on étudie l’histoire du savon, on comprend rapidement que son origine et surtout la date de son invention reste mal connue. On sait cependant que le savon végétal d’Alep est très ancien et qu’il reste une référence. -4000 ans pour les uns -3500 pour les autres. Les sumériens, les égyptiens, les grec, les romains, les gaulois, les arabes, les marseillais… Tous ces peuples aux cultures bien différentes ont utilisé du savon sous différentes formes.

Une invention sumérienne

tablette sumérienne contrat

Les sumériens sont peut-être les premiers à utiliser du savon, ou tout du moins à avoir écrit sa recette. Pour preuve des tablettes retrouvées par Ernest de Sarzec, un archéologue français.

L’Égypte antique

L’apparence et l’hygiène prenaient une grande place dans les relations sociales des égyptiens de l’antiquité. Des récits content leurs bains dans le Nil. Ils utilisaient un savon pâteux à base de graisse animale et de craie. Des parfums aromatiques et des onguents (pommade et baume) étaient aussi utilisés pour couvrir les mauvaises odeurs. Le natron, que l’on trouvait dans les lacs salés d’Égypte, était utilisé avec une pâte à base de cendre d’argile. Ce mélange était frotté à même le corps et aussi sur les vêtements en guise de lessive.

Les grecs et les romains

le stirgile

Les grecs et les romains vouent un culte à la beauté du corps et son hygiène. Dans les demeures des plus riches on pouvait trouver une « salle de bain » alimentée en eau par des aqueducs en ville. Dans les thermes publics romains on passait dans des bains chauds, tièdes et enfin froids pour les plus courageux. Mais, malgré que le savon soit connu à leur époque, grecs et romains ne l’utilisent pas pour se laver. Pour se nettoyer la peau en profondeur ils utilisent un strigile (sorte de racloir courbe) sur le corps huilé. Le savon, provenant du peuple gaulois, servait au romaines à se colorer les cheveux en roux.

Les gaulois

Les gaulois maîtrisent la fabrication du savon à leur époque. Selon Pline l’ancien, ils en seraient les inventeurs. Substance lavante et nettoyante, le savon n’est pas utilisé pour ces propriétés, mais surtout comme onguent sur les chevelures d’après la littérature latine. D’ailleurs, le nom savon en français vient du mot sapo en latin.

Les arabes

La ville d’Alep en Syrie est une des plus vieilles villes habitées au monde . Elle devient vers -1000 la plaque tournante du marché du savon dans le monde connu. La recette du savon d’Alep aurait atteint l’Europe au XII siècle. Alep est conquise par les Arabes en 637. Même à notre époque le recette du savon d’Alep n’a toujours pas changé. Avec le savon de Marseille, ils se partagent la vedette dans le monde entier.

Les marseillais

savon de marseille

Le recette du savon de Marseille aurait pour origine celle du savon d’Alep. La recette du savon d’Alep aurait transité par l’Italie et l’Espagne puis la France. Le commerce du savon à Marseille était déjà important au IX siècle, mais c’est au XII siècle que des « usines » seront construites à Marseille. Contrairement à la pensée commune, au moyen-âge, l’hygiène du corps faisait partie des bons comportements pour maintenir la santé. Des bains existaient dans certaines villes à partir du XIVème siècle.

Sources:
Découverte du savon chez les sumériens

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>